Auteur : tarek.jellali

#AJA Comment synchroniser l’axe temporel de Highcharts par rapport à l’heure client

Dans le contexte de développement front-end, vous avez sûrement eu affaire à Highcharts. Cet outil est très puissant, mais il faut parfois avoir la patience de lire les pages de documentation détaillée pour arriver au résultat que l’on souhaite.

C’était mon cas il y a quelques jours. Mon problème était que Highcharts affichait bien les données sans problème. La tooltip au dessus des points de données reflétait bien l’heure au fuseau horaire du client mais l’axe temporel était en UTC.

Après quelques recherches, il s’avère que Highcharts peut être configuré pour qu’il soit en mode UTC ou local comme documenté ici.

Pour faire simple vous devez faire comme suit :

Highcharts.setOptions({
  time: {
    useUTC: false
  }
});

Autre remarque importante, vous points de l’axe temporel doivent bien être au format ISO ou en tant qu’objet Momentjs ou Date. Si le format de vos dates est un peu particulier, vous pouvez définir la méthode parseDate comme sur cet exemple.

N’hésitez pas à me faire signe si une erreur s’est glissée dans l’article ou si vous avez une suggestion, correction ou toute autre question!

Filed under: Aujourd'hui J'ai Appris , JavaScript , Web Front-endTagged with: , , , , , , ,

#AJA Comment corriger le tri sur ngx-datatable

Si vous travaillez actuellement avec Angular 4+, il y a de fortes chances que vous utilisez ngx-datatable quelque part dans votre application.

Il est aussi très probable que le tri automatique ne fonctionne pas. Pour y remédier j’ai cherché un peu de mon côté et je suis tombé sur ces deux ressources:

En gros, vous devrez ajouter à votre code les deux attributs suivants:

<ngx-datatable-column [sortable]="true" et [prop]="nomDeVotreColonne">
</ngx-datatable-column>

Notez que prop représente l’attribut prop dans votre objet de modèle que vous attribuez sur la datatable. Si vous l’avez pas définit, ngx-datatable l’adapte au format camelCase comme documenté ici.

N’hésitez pas à me faire signe si une erreur s’est glissée dans l’article ou si vous avez une suggestion, correction ou toute autre question!

Filed under: Aujourd'hui J'ai Appris , JavaScript , Web Front-endTagged with: , , , , , , , ,

Résoudre les problèmes des cartes graphiques AMD 5700/XT

EDIT 15/Nov/2019: J’ai décidé de revenir vers la version 19.7.1 du driver après plusieurs tests. En effet, j’ai remarqué que j’avais encore des problèmes malheureusement. Je vous tiens au courant si les nouvelles versions corrigent le soucis.

EDIT 09/Nov/2019: Le pilote 19.11.1 semble stable après mes tests, vous pouvez l’installer et profiter de la dernière version actuelle!

Note: Je garderais cet article à jour en fonction du pilote considéré comme « stable » pour les AMD 5700/XT.

Si vous êtes l’un des heureux propriétaires de la nouvelle AMD Radeon 5700 ou 5700XT (ou version partenaire comme dans mon cas la Sapphire 5700 XT Pulse). Il est possible que vous êtes en train d’avoir des problèmes ces derniers jours avec plusieurs jeux vidéos.

N’ayez crainte, ce n’est pas votre nouvelle carte graphique qui est en train de rendre l’âme. C’est les pilotes qui sont malheureusement truffés de bugs.

N’utilisez aucun pilote outre la version 19.7.1

Pour vérifier votre version actuelle des pilotes Adrenalin, lancez « AMD Radeon Settings » via votre menu démarrer. Ensuite cliquez sur l’onglet « Système » ou « System » selon la langue du logiciel. Veillez bien à ce que la version de votre pilote est la 19.7.1 comme illustré dans l’imprime écran ci-dessous.

L’onglet Système dans les Règlages AMD Radeon avec la version logicielle

Où télécharger la version 19.7.1?

Si vous avez une version plus récente du pilote, c’est la source même de votre problème. Vous devez télécharger et installer la version 19.7.1 du pilote et le tester. Vos problèmes seront de l’histoire ancienne. Cliquez sur le lien ci-dessous et défilez en bas de page jusqu’à la section « Download Locations » comme indiqué dans l’imprime écran ci-dessous. Attention, continuez à lire la section ci-dessous avant de vous jeter dans l’eau.

Télécharger le logiciel Adrenalin 19.7.1 sur Guru3D

Liens de téléchargement dans le site Guru3D

Désinstaller le pilote avant d’installer cette version

Afin que tout se passe bien, vous devez désinstaller votre pilote actuel à l’aide de Display Driver Uninstaller que vous pourrez télécharger via ce lien. Tout comme précédemment, défilez jusqu’en bas à la section « Download Locations » afin de télécharger le logiciel.

Vous ne pourrez pas désinstaller le pilote de votre carte graphique directement. Vous devez redémarrer en mode sans échec et lancer DDU. Pour redémarrer en mode sans échec sous Windows 10 :

  • Cliquez sur le bouton démarrer puis croissez le bouton paramètres dont l’icone est celle d’un engrenage.
  • Cliquez sur la tuile « Mise à jour et sécurité ».
  • Choisissez l’onglet « Récupération » à gauche.
  • Cliquez ensuite sur le bouton « Redémarrer maintenant ».
  • Un écran bleu va alors s’afficher avec plusieurs options, cliquez sur la tuile « Dépannage ».
  • À l’écran suivant, choisissez « Options avancées ».
  • À l’écran suivant, choisissez « Voir plus d’options de récupération » en bas puis « Paramètres » et enfin le bouton « Redémarrer ».
  • Votre ordinateur va redémarrer et vous aurez un autre écran. Appuyez sur le bouton F4 pour démarrer en mode sans échec.

Ouf, une fois en mode sans échec, vous verrez que toute l’interface est devenue « grande » c’est surtout la résolution d’écran qui est trop petite. Bref, lancez DDU, choisissez le type de périphérique en premier puis le périphérique en dessous comme dans l’imprime écran ci-dessous. Cliquez enfin sur le bouton « Nettoyer et redémarrer ».

Interface de Display Driver Uninstaller

Installez le pilote après redémarrage et ignorez la nouvelle version

Une fois votre machine redémarrée, lancez l’installation du pilote que vous avez téléchargé précédemment dans la section plus haut depuis Guru3D. Lors de l’installation, l’assistant va vous proposer d’installer la nouvelle version, ignorez ce message et continuez à installer le pilote.

Petit mot de fin pour les joueurs d’Overwatch

Pour les lecteurs qui jouent à Overwatch, je voudrais vous mettre en garde contre certaines options à ne pas activer sous peine d’avoir des crash du jeu :

  • Virtual Super Resolution: Rapporté comme interférant avec Overwatch.
  • Accentuation de la netteté des images: Peut interférer avec Overwatch.
  • Mise à l’échelle GPU: Peut interférer avec Overwatch.

Filed under: Microsoft Windows , Optimisations SystèmesTagged with: , , , , , , , , , ,

Ce logiciel vous permet de contrôler la luminosité de votre moniteur externe

Vous avez toujours voulu contrôler la luminosité de votre moniteur externe via un logiciel sur Windows ? Eh bien, ce grand morceau de logiciel vous aidera à le faire en quelques clics.

ClickMonitorDDC 7.0

La première chose que nous devons faire est de télécharger et d’installer ClickMonitorDDC pour voir si votre configuration matérielle fonctionne. Après l’avoir installé, lancez-le. Si rien n’apparaît, vérifiez la barre des tâches près de l’horloge où vous pouvez voir quelques chiffres comme dans la capture d’écran ci-dessous:

ClickMonitorDDC 7.0 icônes de la barre des tâches
ClickMonitorDDC 7.0 icônes de la barre des tâches

Comment contrôler la luminosité de mon moniteur ?

Tout d’abord, vous devez cliquer sur l’une des icônes que vous voyez dans la barre des tâches. Vous serez accueillis avec la fenêtre suivante :

ClickMonitorDDC 7.0 fenêtre principale avec les paramètres de luminosité du moniteur
ClickMonitorDDC 7.0 fenêtre principale avec les paramètres de luminosité du moniteur

Essayez d’utiliser le curseur qui dit luminosité et si tout fonctionne comme prévu, la luminosité de votre moniteur devrait changer en conséquence. C’est bien sûr que vous pouvez remarquer pas la seule fonctionnalité de ce logiciel. Vous pouvez ajuster le contraste ainsi que les profils de couleur et d’autres fonctionnalités que votre moniteur peut prendre en charge.

Mon moniteur de bureau prend par exemple en charge le contrôle du volume ainsi que les paramètres de température de couleur personnalisés (situés dans le côté inférieur gauche dans les éléments de défilement).

Profils personnalisés pour des applications spécifiques !

Une autre caractéristique intéressante est que ClickMonitorDDC peut également activer des paramètres d’écran spécifiques en fonction de l’application que vous utilisez peut-être. Cliquez sur le petit bouton situé dans le coin supérieur gauche, vous verrez une fenêtre de réglages comme suit :

Fenêtre de paramètres ClickMonitorDDC 7.0
Fenêtre de paramètres ClickMonitorDDC 7.0

Vous pouvez jouer avec des profils d’applications spécifiques, des minuteries et des clés en main. Pour être honnête, j’ai été vraiment surpris de voir à quel point ce logiciel est complet.

Réflexions finales

Que vous soyez un développeur, un créateur ou tout autre type d’utilisateur, je suis plus que sûr que ce grand morceau de logiciel peut être très utile pour vous. Je l’utilise sur tous mes ordinateurs pour contrôler rapidement la luminosité de mon moniteur en un seul clic. Si vous aimez ce logiciel, s’il vous plaît n’oubliez pas de soutenir le développeur avec un petit don.

Filed under: bureautique , Design , Logiciels gratuits , Microsoft Windows , Optimisations Systèmes , Personnalisations & ApparencesTagged with: , , , ,

Améliorez votre environnement de travail avec FiraCode

En tant que développeur, vous accordez beaucoup d’attention à votre workflow. Dans cet article, nous allons discuter d’un outil de workflow très subtil qui peut être un changeur de jeu.

TL; DR: accédez au référentiel FiraCod e, téléchargez, installez et appliquez à votre IDE. Suivez les instructions d’installation ici.

La police de votre IDE compte beaucoup

En ce moment, vous pourriez être à la recherche avec beaucoup de scepticisme à cet article tout en vous disant pourquoi les questions de police. C’est juste un choix esthétique et ainsi de suite. Mais voici un exemple simple:


Polices monospace par rapport au code Fira

J’ai pris deux polices de monospace assez connues; Courier nouveau qui est la police monospace par défaut sur Windows (généralement, ne prenez pas mon mot pour elle) et Consolas qui est le PowerShell par défaut dans mon Windows 10. Comme vous le voyez peut-être déjà, Courier New est le pire quand on veut différencier 1 de l et 0 de O.

Ce n’est qu’un exemple, mais ce que j’essaie d’expliquer, c’est que nous ne devrions pas perdre notre temps à essayer de comprendre si le symbole que nous avons écrit est facilement intelligible d’un autre. Nous sommes censés lire et comprendre le code aussi vite que possible pour travailler confortablement.

FiraCode améliore votre environnement de travail avec des ligatures

Firacode n’est pas seulement une fonte élégante, il utilise desligatures (un concept de police très simple) pour faciliter la vie du développeur. Ci-dessous un exemple de code simple avec les trois polices précédentes:

Polices monospace par rapport à FiraCode dans VSCode

Comme vous pouvez le remarquer, FiraCode avec ligatures rend cet extrait de JS beaucoup plus lisible! Bien sûr, vous devrez l’essayer dans votre IDE et voir par vous-même.

Vous pouvez en savoir plus sur le code Fira ici:

https://github.com/tonsky/FiraCode

Et vous pouvez vérifier les IDEs pris en charge vous pouvez l’appliquer à avec les instructions d’installation ici.

Enfin, s’il vous plaît n’oubliez pas de soutenir le développeur sur Patreon pour son travail étonnant.

Filed under: CSS , HTML , Microsoft Windows , Open Source , Optimisations SystèmesTagged with: , , , , , , , , , ,

OnePlus regrettera la suppression du jack 3.5mm

OnePlus ne va pas tarder a sortir son nouveau smartphone 6T. Même si la hype se ressent, la tension aussi vu que OnePlus a décidé de prendre des décisions assez douteuses.

J’ai été fan de OnePlus, j’ai même le 5T que j’ai utilisé pour rédiger la moitié de cet article et je vous avoue que j’en suis satisfait. Mais depuis le 6, j’ai commencé à douter de la stratégie de la marque.

Cet article reflète mon avis et ma vision de la situation. N’hésitez pas à me faire part de votre avis personnel, je serais ravi d’en discuter. J’ai décidé de rédiger cet article surtout pour dégager mon sentiment envers OnePlus et les autres constructeurs Android du marché.

Qui est OnePlus et d’où ils viennent?

OnePlus est une société faisant partie du groupe BBK electronics qui détient aussi la marque Oppo et Vivo. Même si OnePlus prétend avoir les commandes sur leur processus de conception et leur stratégie, ils demeurent dépendants de BBK. C’est pour cela par exemple que le OnePlus 6T ressemble fortement au Oppo R17.

Il faut aussi savoir que OnePlus ne dispose pas des moyens suffisants pour faire de la recherche et développement, construite et tester leurs appareils. Vous pouvez y voir une sorte de raccourci d’opérer de la sorte et de recycler un design et du hardware déjà établi par Oppo ou Vivo. Mais en fin de compte, le profit est porteur de décision.

Voilà, c’était le point le plus important à clarifier. À présent, parlons de la stupidité de cette décision et accessoirement de la stupidité des constructeurs qui suivent la même optique.

La port jack 3.5mm était une évolution

Il y a quelques années, les smartphones n’étaient pas encore populaires. Chaque constructeur s’amusait a fabriquer des téléphones dans son coin et chaqu’un avait son port propriétaire. Mon premier téléphone était un Nokia qui avait un port de recharge circulaire. Le suivant, Siemens avait un unique port pour la recharge ou pour le kit mains libres. Mon Motorola avait aussi un port data/recharge et un port jack 2.5mm non compatible avec certains kits Nokia 2.5mm. Mais attention, Nokia avait des ports linéaires pour leurs kit mains libres aussi. C’était un festival de ports.

Le pire quand-même, c’était Sony Ericsson. Ils avaient le port le plus foireux du monde. En fait, je ne me souviens jamais avoir eu un kit mains libres Sony Ericsson, j’avais fabriqué mon propre adaptateur 3.5mm pour y brancher un autre kit mains libres. Parce que oui, c’était quasiment impossible de trouver des accessoires autre que Samsung ou Nokia.

Puis les constructeurs ont commencé a implémenter le port 3.5mm. Pour moi, c’était le paradis, écouter ma musique avec mon casque préféré ou brancher le téléphone à tout autre périphérique supportant une entrée auxiliaire.

Mon dernier téléphone ayant un port propriétaire pour le kit audio était un HTC Dual (Niki) et j’ai tellement acheté de kits que j’ai pété dessus que j’ai dû me procurer un kit bluetooth A2DP pour me faciliter la vie. Mais si j’avais le choix, j’aurais choisi la solution filaire.

Bref, puis y a eu Android, les ports jack 3.5mm sont devenus un standard et tout est allé vers le mieux.

Puis vint Apple

Oh Apple… J’aimais bien leur produits, surtout l’iPod et iPod touch. Mais ça fait des années que leur conneries me tapent sur le système. Leur vision élitiste ne fait que ruiner tout ce qui est autour d’eux.

Apple a décidé de « révolutionner » le monde en supprimant le connecteur 3.5mm parce que c’était une « technologie obsolète ».

Ce qu’a fait Apple faisait partie de leur stratégie de marketing. Ils voulaient a la fois pousser les AirPods au grand public tout en contraignant les constructeurs d’accessoires à utiliser le port propriétaire « lightning » comme solution unique. En effet, tout constructeur qui va fabriquer un accessoire utilisant le port lightning doit verser de l’argent a Apple sinon il risque un procès qui le ruinera financement.

Cette stratégie est bien plus claire quand on regarde le lancement du nouveau XS et compagnie avec le port ligntning. Étonnant venant d’une société qui a décidé de virer tous les ports des MacBook et de laisser seulement les ports USB type-C et… Le port Jack 3.5mm.

Bon, je m’enfonce, revenons au sujet principal.

Le port jack 3.5mm n’est pas obsolète

Partout, le port 3.5mm reste utile. C’est un port conçu pour une tâche simple qu’il accomplit a merveille. Le fait que ce soit une fiche circulaire le permet de tourner et donc de minimiser la dégradation du câble. Alors oui, vous avez bien le syndrome de l’oreillette gauche ou droite qui cesse de fonctionner (ou pire, le bouton micro qui s’active) mais c’est dû au câble qui est détérioré plus que la fiche jack en elle même.

Les adaptateurs USB type-C vers jack existent, mais il y a un Twist, c’est pire! Sur Android, les constructeurs ne s’accordent pas, du coup, certains adaptateurs sont analogiques et non standards d’autres sont numériques et incompatibles avec certains téléphones et nous revoilà 14 années en arrière!

Je vous invite vivement à regarder cette vidéo pour comprendre l’ampleur de la situation.

Contenu non disponible.
Merci d’accepter les cookies en cliquant sur « Accepter » sur la bannière.

Pour résumer la vidéo ci-dessus, certaines dongles USB Type-C font une conversion numérique vers analogique. Elles peuvent donc fonctionner pratiquement avec tous les smartphones. D’autres dongles sont non-standard et font un espèce de voodoo analogique vers analogique et ne peuvent donc pas fonctionner avec certains smartphones.

Le gros problème, c’est que vous ne pourrez pas faire la différence entre un adaptateur USB Type-C numérique et analogique. Vous devrez donc tester un adaptateur avant d’en acheter. Est-ce que ça vous rappelle une certaine situation? ;)

Ah oui aussi, vous ne pouvez pas brancher votre casque tout en rechargeant votre téléphone (oui, y a des splitters mais sérieusement j’ai vu des gens galérer avec et c’est triste) et si vous avez le malheur d’abîmer votre port USB type-C, bon courage pour recharger le téléphone !

Y a les solutions bluetooth ? Certainement, j’étais l’un des premiers à avoir un kit bluetooth A2DP et l’expérience était satisfaisante. Mais ça s’arrête là. Recharger son kit toutes les soirées (et si on a le malheur d’oublier de recharger bon courage). Avoir des déconnexions ou des latences et surtout une qualité audiblement différente, franchement c’est trop de compromis.

Tiens ça me rappelle une anecdote. Je devais me taper 7h de trajet, mon kit bluetooth avait une autonomie de 7 à 6h. Quand j’avais plus de batterie, j’ai du arrêter ma musique, le brancher sur la power bank et voilà, pas de musique pendant une heure. Super hein? Ah oui, le kit ne pouvait pas recharger et jouer de la musique.

Vous le diriez qu’en achetant un nouveau modèle de casque comme les superbes Sony 1000XM3 je n’aurais pas ce genre de problème. Mais c’est con j’ai déjà investi dans un Bose QC25 filaire et j’imagine que vous ne serez pas prêt à claquer 300€ sur un nouveau casque de qualité quand vous avez déjà un bon casque/kit.

Pourquoi OnePlus va regretter cette décision ?

OnePlus a déjà tenté son coup avec la « notch » (l’encoche à l’écran quoi). Et beaucoup de fans étaient déçus dont moi à la sortie du 6. Alors je sais que c’est une histoire de goût et que ça ne se discute pas. Mais cette décision dégage deux points :

  • OnePlus est en train de suivre la masse de constructeurs qui eux-mêmes suivent Apple.
  • On aurai pu s’inspirer de l’Essential Phone qui lui utilise bien l’espace d’encoche ou Xiaomi Mix 3 qui déplace la caméra en bas.

Beaucoup de fans du constructeur ont remarqué le manque d’innovation apparent. La déception est apparente et franchement, les arguments qu’a sorti le CEO de OnePlus, Pete Lau sont bidons. « Gagner plus d’espace pour les composants », pour une plus grande batterie ou le lecteur d’empreintes sous l’écran? Sérieusement? Le connecteur Jack 3.5mm prend tant que ça? Heureusement que Samsung réussi à encastrer le connecteur, le stylet et la grosse batterie dans leur Note 9 alors.

Bref, OnePlus va regretter cette décision surtout dans leur ventes. Les gens qui achètent des appareils Apple font des compromis parce qu’ils sont prêt à tout pour un iPhone. OnePlus n’a qu’un seul avantage, le prix, et encore! D’après les dernières fuites, ce nouveau OnePlus 6T sera encore plus cher que le 6.

Mais le connecteur jack 3.5mm va disparaître

Possible, si tous les constructeurs continuent à le pousser vers l’obsolescence, il va disparaître des téléphones. Mais pas des PC, TV et autres équipements qui doivent rester compatibles. Ceci ne fait que créer une confusion pour le consommateur qui va devoir acheter un casque/kit bluetooth à utiliser avec son téléphone, un casque pour son PC, etc…

Il est possible que vous ne soyez pas de mon avis, dans ce cas je comprends. Ceci n’est qu’un avis d’un blogueur occasionnel qui crache sa haine sur la situation actuelle des smartphones qui sont des copies de copies d’autres copies.

Filed under: AndroidTagged with: , , , , , , , ,

Résoudre l’erreur « Votre dispositif de rendu a été perdu » sur Overwatch

Mise-à-jour 2 (30/Août/2019): Si vous avez une carte graphique AMD jetez un coup d’œil à cet article.

Mise-à-jour: J’ai pu changer la carte mère de mon Lenovo Y510p contre une autre (donc principalement j’ai changé ma carte graphique) et après plusieurs parties, je peux confirmer que le problème venait de ma carte graphique (nvidia 750M) et plus précisément de la mémoire graphique.
Ceci veut dire que si vous avez ce bug, que vous avez essayé toutes les solutions énumérés dans l’article, il est malheureusement possible que votre carte graphique soit en train de rendre l’âme.
______

J’ai commencé à jouer à Overwatch récemment, un excellent jeu si on met à part la communauté assez… Différente. Mais cet article va s’axer sur un sujet assez particulier que j’ai résolu partiellement. Je vais partager avec vous les pistes que j’ai suivies et les conclusions que j’ai pu tirer.
Notez bien que je n’ai pas résolu 100% ce problème. Néanmoins j’ai décidé de regrouper toutes les informations que j’ai collecté dans cet article, cela servira de référence à ceux qui galèrent comme moi.

L’erreur « Votre dispositif de rendu a été perdu ! »

Après installation du jeu et deux parties, j’ai eu ce message d’erreur. Au début je croyais que c’était un problème isolé sauf qu’en cherchant un peu, j’ai compris que c’était un cauchemar pour tous les utilisateurs confondus.

En effet, l’erreur peut se produire sur :

  • Les ordinateurs portables.
  • Les ordinateurs fixes (desktops).
  • Les ordinateurs équipés de cartes graphiques AMD ou nVidia.
  • Toutes configurations confondues.
  • Sur presque tous les modèles de cartes graphiques.

Devant l’ampleur de ce problème, j’ai décidé de suivre les forums. D’après le support officiel de Blizzard, cette erreur peut surgir si le périphérique de rendu (dans notre cas la carte graphique) arrête de répondre. Sauf que ce bug existe depuis un bon moment et personne ne semble présenter une solution viable.

Configurations testées

J’ai testé Overwatch sur deux Laptops et un Desktop :

  • Lenovo Y510p (Mon Laptop personnel) :
    • Intel i7-4700MQ
    • nVidia GT750M
    • 12 Go RAM DDR3
  • Asus Vivobook Max X541J (Laptop d’un ami) :
    • Intel i5-7200U
    • nVidia GT920M
    • 8 Go RAM DDR4
  • Desktop Custom (Desktop personnel) :
    • AMD Athlon X4 860K @ 4.2 GHz.
    • nVidia 1030GT
    • 8 Go RAM DDR3

Les « solutions » suggérés par les forums

J’ai pu trouver moultes solutions sur les forums, vu que j’ai pratiquement testé toutes ces solutions, je me propose de vous faire la liste et de vous mettre mon feedback dessous. Si vous voulez contribuer à cette liste avec votre solution, rédigez un commentaire et je me ferais un plaisir de l’ajouter.

Désinstaller les pilotes et les réinstaller avec Display Driver Uninstaller (DDU)

Cette solution est mon premier recours au cas où je ressens qu’il y a un problème d’affichage. La première chose c’est de télécharger DDU via ce lien ensuite, redémarrer en mode sans échec et désinstaller les pilotes Intel puis nVidia/AMD.

La seconde étape est de redémarrer en mode normal, d’installer les pilotes Intel d’abord puis nVidia/AMD. Bien-sûr, l’étape de désinstallation/installation des pilotes Intel s’applique uniquement si votre PC supporte la fonctionnalité de double carte graphique.

J’ai suivi la routine, tout réinstallé mais sans résultat, ça n’a pas résolu le problème.

Désactiver DVR et Xbox Games sur Windows 10

Windows 10 propose quelques fonctionnalités bien utiles in-game. Cependant, plusieurs joueurs ont rapporté que ces fonctionnalités sont la source de ce problème. Pour désactiver DVR et Xbox Games :

Cliquez sur le bouton démarrer » Bouton paramètres au-dessus du bouton arrêter » Dans la nouvelle fenêtre qui s’affiche, sélectionnez ‘Jeux’ » Dans l’onglet ‘Barre de jeux’ désactivez la fonctionnalité puis allez à l’onglet ‘DVR de jeux’ désactivez toutes les fonctionnalités.

Avant de désactiver DVR, j’ai remarqué que si je suis sur Overwatch et que Windows m’affiche la barre de jeux j’ai instantanément l’erreur en question. En désactivant cette fonctionnalité, je me disais donc que ce sera résolu mais pas vraiment, après une partie, j’ai eu un crash.

Fermer toutes les applications susceptibles d’interférer

Presque toutes les applications modernes sollicitent votre carte graphique, d’après ce que j’ai pu comprendre, si une application essaye de solliciter la carte graphique autre qu’Overwatch, le jeu va crasher. Voici une liste non-exhaustive des applications qui peuvent interférer :

  • Google Chrome, Mozilla Firefox ou tout autre navigateur.
  • VLC, Steam, Origin…
  • nVidia Geforce Experience / AMD Catalyst.
  • Toute application qui peut utiliser votre carte graphique en fait…

Ce n’est pas une blague, même Steam peut interférer. Je suspecte la fonctionnalité de navigateur intégré qui sollicite le GPU.

J’ai aussi suivi cette piste, sans résultat. J’ai pu faire deux parties puis crash.

Désactiver l’overclock de la carte graphique

Si vous avez essayé d’overclocker votre carte graphique, Overwatch va crasher. En fait, le jeu lui-même va vous afficher une erreur différente s’il crash et que votre carte graphique est overclockée.

Petit problème, certaines cartes graphiques sont déjà overclockées (comme celles d’EVGA ou GIGABYTE). La solution c’est d’essayer de les downclocker jusqu’à la fréquence par défaut du même modèle.

Exemple : Si vous avez une 980 GTX FTW d’EVGA , sa fréquence de base est de 1279 MHz, hors la 980 GTX de référence a une fréquence de base de 1126 MHz.

En baissant la fréquence de la carte graphique à sa fréquence de référence, le jeu n’a plus affiché le message d’erreur à propos d’overclock mais il a crash quand-même.

Downclocker la carte graphique

Cette solution semble la plus viable sur les forums. J’ai même trouvé quelqu’un qui a le même Lenovo y510p et qui a essayé de downclocker sa carte graphique. En baissant de -60 MHz le cœur graphique et de -400 MHz la mémoire, il rapporte que le jeu n’a pas crashé depuis.

J’ai essayé cette méthode, j’ai préparé un profil sur MSI Afterburner et j’ai tenté de jouer quelques parties. Même si le jeu n’a pas crashé, je sens que j’ai besoin de plus de temps pour tester cette configuration.

Changer/Ajouter la clé « TdrLevel » et « TdrDelay »

J’ai pu trouver cette solution sur quelques sites, forums et YouTube, d’après ce que les utilisateurs disent, TDR est la valeur de temps d’attente avant réinitialisation du driver. Je l’ai essayé sans résultats. Je ne vais pas expliquer comment suivre cette étape parce que cela implique des modifications dans votre registre Windows et je vous le déconseille fortement.

Réinstaller Windows

Cette solution m’a paru la plus cohérente, s’il y a un problème, c’est surement en réinstallant Windows 10 que je vais pouvoir le résoudre. Malheureusement pour moi, ça n’a pas marché, le jeu était très stable au début mais il a enchainé les crashes ensuite d’une manière phénoménale.

Les solutions que j’ai pu essayer sans forums

J’ai essayé quelques solutions pour voir si je pouvais venir à bout de ce problème. Ces petits essais m’ont ensuite permis de tirer quelques conclusions.

Baisser les paramètres graphiques

Simple, j’ai changé les paramètres graphiques au minimum (il faut aussi cliquer sur « Avancé » et changer les paramètres au minimum possible).

Jouer en mode fenêtré et fenêtré sans bordures

J’ai essayé ceci et j’ai eu un résultat for intéressant. Presque à la fin de ma partie, j’ai eu un bug que je n’ai jamais eu en mode plein écran. Tout est devenu noir à l’exception de l’interface du jeu (icônes, HUD etc…) ci-dessous un screenshot que j’ai trouvé sur internet (je n’ai pas pu prendre un screenshot de mon côté).

En ayant ce bug, j’ai plus ou moins corollé deux choses, l’erreur « Votre dispositif de rendu a été perdu » et ce bug semblent être liés. Il est possible qu’en mode plein écran, ceci arrive et le jeu crash tandis qu’en mode fenêtré l’affichage bug mais le jeu continue. En effet, si vous l’avez remarqué, quand vous avez ce message d’erreur, le jeu continue à marcher, l’audio in-game est encore fonctionnel !

Jouer avec la carte graphique intégré Intel

Si vous êtes d’humeur à jouer à 30FPS en basse qualité et en résolution dégueulasse, vous pouvez essayer de forcer la carte graphique Intel à se charger du rendu du jeu. Pour se faire :

  • Pour nVIDIA :
    • Allez au « Panneau de configuration NVIDIA ».
    • Choisissez « Gérer les paramètres 3D ».
    • Allez dans l’onglet « Paramètres de programme ».
    • Dans la liste déroulante, cherchez « Overwatch (overwatch.exe) » sinon cliquez sur le bouton « Ajouter » et cherchez « Overwatch », sinon parcourir et choisissez « overwatch.exe » dans le répertoire d’installation.
    • Une fois cela est fait, choisissez dans la seconde liste déroulante « Graphiques Intégrés ».
  • Pour AMD :
    • Ouvrez le panel AMD Catalyst Control Center.
    • Sous ‘Gamig’ localisez ‘Application profiles’.
    • Choisissez Overwatch et forcez les graphiques intégrés Intel.

PS : N’ayant pas de carte graphique AMD, je ne peux pas vous donner les étapes précises.

En jouant à Overwatch avec la carte graphique Intel intégré, je n’ai jamais eu l’erreur « Votre dispositif de rendu a été perdu ». Cependant, l’expérience de jeu est terrible.

Une piste pour régler le problème ?

Pour l’instant je n’arrive pas à trouver ce qui cause le problème et j’ai cherché, pendant des semaines. La seule piste que j’avais eu était que le problème venait surement des systèmes munis de deux cartes graphiques. J’ai vite laissé tomber cette piste quand j’ai vu que plusieurs utilisateurs ayant une seule carte graphique souffraient du même problème.

Beaucoup parlent de surchauffe et de downclock pour pallier à ce problème. C’est ce que je fais actuellement, j’ai sacrifié un peu de performance sur ma GT 750M (sachant que déjà elle a du mal avec Overwatch) pour pouvoir jouer. Je n’ai toujours pas essayé de jouer en mode compétitif parce que ce serai signer mon arrêt de mort.

Si vous avez une solution que vous voulez ajouter à cette liste ou si vous souhaitez me faire part de votre feedback, je serais ravi de vous répondre dans les commentaires.

Filed under: Jeux Vidéos , Microsoft Windows , Non classé , nVidia , Optimisations SystèmesTagged with: , , , , ,

Un meilleur gestionnaire Wi-Fi pour Windows 10

Salut tout le monde!

Si comme moi vous avez eu la malchance de galérer avec le gestionnaire Wi-Fi de Windows 10, j’ai la solution pour vous. Dans cet article, je vais vous présenter « NetSetMan Pro ». Ce logiciel vous aidera aussi à gérer des profils d’adressages spécifiques pour chaque Wi-Fi, fonctionnalité très utile sous Linux et qui me manque beaucoup sur Windows.

Identification du problème

Sous Windows 10, le gestionnaire Wi-Fi est un cauchemar. Je parle d’une expérience personnelle mais il est possible que vous avez rencontré ce problème. En gros, dès que j’essaye de me connecter à un Wi-Fi, il est commun pour Windows de ne plus afficher la liste des réseaux disponibles. Autre problème commun c’est quand Windows n’arrive tout simplement pas à se connecter au réseau sans erreur explicative. Bref, toute une liste de bugs que je n’arrivais pas à résoudre.
Ce qui m’a poussé cependant à chercher une solution c’était au travail. Nous avons des problèmes avec l’infrastructure réseau du bureau et il est commun que le serveur DHCP cesse de fonctionner. La seule solution est donc de paramétrer Windows avec un adressage IP fixe.

Comment paramétrer Windows 10 en mode adressage IP fixe?

L’étape de paramétrage est assez fastidieuse. Il faut d’abord se connecter au réseau Wi-Fi. Ensuite faire un clique droit sur l’icône de connexions réseau dans la barre de tâches en bas à droite. Choisir « Ouvrir les paramètres réseau et Internet ». Localiser le bouton « Centre Réseau et partage » en bas. Cliquer sur le réseau Wi-Fi. Dans la fenêtre « Etat de Wi-Fi » cliquer sur le bouton « Propriétés » en bas à gauche. Puis dans la liste des éléments double cliquer sur « Protocole Internet version 4 (TCP/IPv4) ». À l’onglet « Général » choisir « Utiliser l’adresse IP suivante » et entrer l’IP, Masque, Passerelle et DNS correspondant à votre réseau.
Un problème encore plus frustrant, c’est que cette configuration d’adressage IP fixe sera effective sur n’importe quel Wi-Fi sur lequel votre adaptateur Wi-Fi va se connecter. Donc si vous vous connectez à un autre réseau qui fonctionne en DHCP, vous allez désactiver l’adressage fixe qui sera effacé. Vous devrez alors refaire toute l’étape décrite si vous avez besoin de remettre l’adressage fixe!
Du coup je suis obligé de configurer mon adressage fixe chaque fois que je suis au bureau. Puis de désactiver mon adressage fixe une fois chez-moi. Et c’est terriblement frustrant, croyez-moi.

La solution avec NetSetMan Pro

NetSetMan Pro est un logiciel permettant de gérer les connections réseau Wi-Fi sous Windows 10 (et pas seulement, il est compatible avec Windows 7 et 8). Il va grandement vous faciliter la vie avec une interface bien pensée et surtout hyper complète.

Télécharger NetSetMan

Une fois installé, vous aurez une nouvelle icône du logiciel dans votre bare d’état à droite en bas. Faites un clique droit sur l’icône vous aurez un menu comme ci-dessous :

Menu NetSetMan
Menu NetSetMan

Je vais vous présenter chaque option en partant du haut vers le bas :

  • NSM Gestion du Wifi : Affiche le gestionnaire intégré des réseaux Wi-Fi vous pouvez l’utiliser pour vous connecter à vos réseaux Wi-Fi enregistrés ou nouveaux.
  • NSM Outils : Quelques outils utiles comme un scanner réseau etc…
  • NSM Paramètres systèmes : Permet de simplement configurer les paramètres systèmes.
  • Raccourcis Windows : Vous permet d’accéder rapidement à certains paramètres Windows dans le panneau de configuration.
  • [double clic]/cookie : Profil nommé, dans mon cas je l’ai nommé « cookie », je vous explique par la suite.
  • SET1..SET5 : Profils nommés.
  • Fermer
  • NetSetMan : Affiche la fenêtre principale de NetSetMan.

À présent, nous allons passer à la partie la plus intéressante, c’est à dire la gestion de profils d’adressage IP par réseau.

La gestion de profils avec NetSetMan Pro

Double cliquez sur l’icône NetSetMan Pro ou faites un clique droit et choisissez « NetSetMan ». Vous aurez une fenêtre comme suit :

Fenêtre de gestion de profils NetSetMan
Fenêtre de gestion de profils NetSetMan

Sous la barre bleue « NetSetMan », vous pouvez remarquer des onglets, dans mon cas « cookie », « SET1 », « SET2 » … « SET5 ». Ces onglets représentent les différents profils que vous avez à disposition. Chaque profil dépend de l’interface réseau sur laquelle il est affecté. Ceci est très important. Dans mon cas, j’ai choisi de l’affecter à ma carte Wi-Fi intégrée. Si vous disposez de différentes cartes Wi-Fi ou autre, vous devez choisir la carte adéquate.
Ensuite, quand vous cochez « IP & Passerelle », vous pouvez choisir d’optenir une adresse IP automatiquement ou d’utiliser une adresse IP spécifiée comme j’ai fait dans l’imprime écran. Remarquez aussi le bouton IP+ qui vous permet d’ajouter une autre IP si vous voulez éviter les conflits par exemple.
En cochant « Serveur DNS » vous pourrez spécifier un serveur DNS bien particulier, dans mon cas c’est les serveurs DNS Google. Pour le serveur WINS, c’est un peu comme le serveur DNS, dans la plupart des cas, vous n’avez pas besoin de l’utiliser.
La partie additionnel vous permet de configurer certains points. Dans mon cas, j’ai fixé le Wi-Fi pour lequel le profil va s’activer. Le reste des options est fort intéressant, mais je vais pas les couvrir.
Note : Il est possible que comme moi, vous chercherez à enregistrer les données, d’après ce que j’ai compris, cela se fait automatiquement.

Activation des profils

NetSetMan Pro n’est pas parfait, j’ai remarqué qu’il n’active pas toujours automatiquement le profil IP. Dans un tel cas, faites un clique droit sur l’icône de NetSetMan dans la barre d’état et choisissez le profil correspondant. Cela se fera automatiquement.

Voilà pour NetSetMan Pro, j’espère qu’il vous sera utile comme pour moi. Faites-moi savoir si vous rencontrez des problèmes avec ou si vous avez une alternative bien meilleure!

Filed under: bureautique , Microsoft Windows , Optimisations SystèmesTagged with: , , , , ,

Comment gagner du Bitcoin avec persévérence

Je vais vous présenter un outil vous permettant de gagner un très petit montant de Bitcoin quotidiennement. Ce n’est pas un canular en soi. J’ai reçu personnellement le montant que j’ai gagné. Cependant, il faut savoir que je ne peux rien vous garantir.

Est-ce que c’est vrai? Est-ce légitime?!

Sachez que vous êtes une personne totalement saine d’esprit si vous vous demandez cela et vous devez vous poser des questions quand un site random vous propose de gagner de l’argent gratuitement.
De mon côté, j’ai essayé ce site depuis un moment et j’ai reçu un paiement (insignifiant à l’époque et considérable maintenant). Le site propose aussi quelques preuves de calcul et de éligibilité mais rien ne vous oblige à ne pas faire votre enquête!
Je vous l’accorde cependant, le design du site est… En fait il est ce qu’il est, on y peux rien x) .

Où est le site?!

Freebitco.in

Inscrivez-vous directement via ce lien, une fois dirigé à la section « Free BTC » remplissez le captcha et cliquez sur le bouton Roll. Chaque heure vous pourrez faire un Roll, j’espère que vous aurez plus de change que moi :D !

Quelques point à garder en tête

Vous serez invité à jouer au « Multiply BTC », si vous savez ce que vous faites, je n’ai pas à vous conseiller. Si vous ne comprenez pas comment ça marche, en somme, c’est du paris. Vous pariez que le nombre généré sera plus que ou moins (comme une pièce de monnaie que vous lancez dans les airs). Bref, si vous êtes bon aux statistiques et que vous avez une très bonne chance, allez-y, mais moi j’ai choisi de ne pas jouer à ce jeu.
En faisant un roll, vous aurez aussi droit à des tickets de loterie, vous pouvez en acheter avec votre balance mais personnellement, je ne suis pas tenté. En bref, faire un roll vous donne une petite chance de gagner à la loterie alors pourquoi pas :) .
La section « Earn BTC » est assez simple, si votre balance contient 0.0003 BTC, le site vous paiera des intérêts, un peu comme une banque. Vous devriez cependant désactiver l’auto-withdraw (le retrait automatique) de vos fonds.
Les rewards sont un cas un peu plus particulier, chaque roll vous octroie 2 reward points. Vous pouvez convertir vos reward points en BTC mais aussi en cadeaux.
La section « Refer » vous donne un lien à partager avec vos amis, vous aurez un petit pourcentage si ils s’inscrivent et restent actifs.

Comment savoir que c’est fiable?

Question difficile, pour tout vous dire, j’ai reçu un paiement, sans aucun problème. Actuellement je continue à utiliser Freebitco.in quotidiennement.

Je compte préparer un autre article à propos d’une autre solution qui vous permet de gagner quelques Bitcoin. Vous y trouverez des astuces et surtout comment reconnaître un site qui va honorer ce qu’il prétend proposer ou non.

Quelques explications

Vous vous demandez sûrement, pourquoi j’en parle et surtout pourquoi j’évoque ce sujet. En fait, c’est une histoire assez fascinante. Je me rappelle avoir découvert ce site en 2014 quand j’ai juste découvert les joies du minage, de la cryptomonnaie et du Bitcoin. En gros le site permettait de gagner l’équivalent de 200 USD en Bitcoin (si on était chanceux) ou l’un des montants suivants (200$, 20$, 2$, 0.2$, 0.02$, 0.002$) chaque heure. Bien-sûr, vous vous doutez bien que vous tomberez sur le plus petit montant chaque fois.
C’était mon cas, mais à l’époque, 1 BTC était aux alentours de 250 USD. Donc les montants à gagner étaient (0.8BTC, 0.08BTC, 0.008BTC, 0.0008BTC, 0.00008BTC, 0.000008BTC). J’ai donc essayé ce site pur un moment mais j’ai été vite découragé vu que j’ai accumulé un faible montant (aux alentours de 0.03BTC) hors après la montée phénoménale du Bitcoin, ces 0.03 BTC qui valaient vers les 7$ sont devenus 70$ (quand 1 BTC était vers les 2000 $).
Bref, la conclusion est simple. Le site que je vais vous présenter permet de gagner un montant en BTC équivalent en USD. Sauf que la fluctuation du BTC vous garantit que ce montant change. Si aujourd’hui 1 BTC = 1000$ vous pouvez gagner jusqu’à 0.2 BTC, si demain 1 BTC = 10.000$, vous gagnez jusqu’à 0.02 BTC.

Voilà pour cet article. N’hésitez pas à nous suivre, nous avons encore plus d’histoires intéressantes à vous proposer.

Filed under: CryptomonnaieTagged with: , , ,

Corriger le problème de ventilateur de votre MacBook (Pro/Air)

Cet article est le résultat d’une expérience personnelle que j’aimerais partager avec vous dans l’espoir de vous aider.
Cet outil a été testé sur des MacBook des Mac mini, iMac et est sûrement compatible avec votre Mac. Vous pouvez consulter la liste de compatibilité ici.
J’avais récupéré un vieux MacBook Air de 2010 (MBA 1,1). Son problème était qu’il n’était pas possible de mettre à jour OSX dessus (je ne pouvais dépasser OSX 10.9.5) même en usant de tous les stratagèmes imaginables. Bref, j’y ai donc installé xUbuntu comme tout geek qui se respecte mais à ma plus grande surprise, le ventilateur était alors bloqué à 100% de sa vitesse.

Sous (x)Ubuntu, le ventilateur du MacBook Air était bloqué à 100% de sa vitesse.

Etant assez contrarié (surtout qu’il était devenu ultra bruyant) j’ai essayé de chercher quelques solutions pour y remédier.

Github à la rescousse dgraziotin/mbpfan

J’ai donc recherché un peu sur le Web et je suis tombé sur cet outil. D’après l’auteur de l’outil, il permet de contrôler la vitesse du ventilateur de votre MacBook Air en fonction de la température du processeur.
N’étant pas sûr si l’outil était compatible avec ma machine, j’ai décidé de le cloner et d’essayer tant bien que mal de tester (je n’y perdais rien de toute façon).
Ci-dessous la manipulation à faire pour les utilisateurs sous Ubuntu :

Étapes d’installation et de mise en place

Avant de nous lancer dans ces étapes, sachez que l’auteur a pris le soin de rédiger un petit guide en anglais ici.
La deuxième chose à savoir c’est que les valeurs que vous aurez dans l’étape qui suit sont dépendantes de votre machine, suivez soigneusement mes instructions s’il vous plaît.

Les préliminaires

La première chose que nous allons faire est d’essayer de déterminer la vitesse minimum et maximum du ventilateur de votre machine. En premier lieux, copiez-collez cette commande :
cd /sys/devices/platform/applesmc.768/
Ensuite, enchaînez avec cette commande :
cat fan*_min
Un chiffre vous sera affiché, notez-le bien. C’est la vitesse minimale de votre ventilateur intégré.
La seconde commande est la suivante :
cat fan*_max
Le chiffre qui sera affiché représente la vitesse maximale de votre ventilateur.
Comme je viens de le dire, notez ces deux valeurs parce que nous allons en avoir besoin par la suite.
Avec l’intervalle de vitesse noté, nous allons ensuite avoir besoin de la température critique de votre machine. En gros, c’est la température maximale que votre processeur supporte, au delà, votre machine est susceptible de s’arrêter par exemple.
Entrez cette commande :
cat /sys/devices/platform/coretemp.*/hwmon/hwmon*/temp*_max
Un chiffre s’affichera, il faut le diviser par 1000. Pour moi par exemple, j’ai eu 100000 qui est 100°C une fois divisé par 1000.

Cloner et compiler!

Nous allons à présent cloner le code source du projet, le compiler, l’installer et le configurer. Pas de panique, c’est très simple et vous pouvez le faire même si vous n’y savez rien. (Et vous pourrez vous vanter devant les autres de votre petit exploit :D !)

Donc tout d’abord, commençons par installer les outils nécessaires avec ces deux commandes :

sudo apt-get update
sudo apt-get install git build-essential

La première commande va simplement rafraîchir la liste des dépôts, la seconde installera git dont nous aurons besoin pour cloner le projet et build-essential qui va nous permettre de tout compiler.

Une fois cela fait, nous allons cloner le projet tout simplement via cette commande :

git clone https://github.com/dgraziotin/mbpfan.git

Une fois cela fait, vous allez entrer dans le dossier avec :

cd mpbfan

Nous avons le code source, nous sommes dans le dossier et nous allons donc enchaîner avec les trois commandes suivantes :


make
sudo make install
sudo make tests

La première commande va compiler le code source de mpbfan en exécutable. La seconde commande va installer mpbfan dans votre système et la dernière va lancer des tests. Tout sera bon si vous avez le texte suivant affiché dans votre terminal « ALL TESTS PASSED ».
Si tout se passe bien et que vous voyez le message précédent, vous êtes bons pour la configuration. Sinon, il est possible que votre machine n’est pas compatible ou qu’il y ai eu un problème. Si c’est le cas, vous pouvez m’en faire part dans les commentaires.

La configuration

Pour la configuration, vous aurez besoin de modifier un fichier texte en mode « superutilisateur ». Dans le cas de xUbuntu, vous allez utiliser cette commande :

sudo mousepad /etc/mbpfan.conf

Une fenêtre avec l’éditeur de texte va s’ouvrir avec le fichier mbpfan.conf ouvert.

Si cela ne marche pas ou si vous êtes sur une autre variante de *Ubuntu :
Essayez cette commande :

sudo gedit /etc/mbpfan.conf

Une fois le fichier ouvert, vous aurez une structure comme suit :


[general]

min_fan_speed = 2000 # default is 2000
max_fan_speed = 6200 # default is 6200
low_temp = 63 # try ranges 55-63, default is 63
high_temp = 66 # try ranges 58-66, default is 66
max_temp = 86 # do not set it > 90, default is 86
polling_interval = 7 # default is 7

Remplacez la valeur affectée à min_fan_speed avec la valeur minimale que vous avez noté précédemment.
De même pour max_fan_speed.
Pour le reste, je vous conseille de garder les valeurs par défaut et d’enregistrer le fichier. Vous pouvez changer la valeur max_temp en mettant cette de la température critique de votre processeur (noté précédemment aussi) mais c’est quelque chose que je ne recommande pas.

Une fois le fichier enregistré, vérifiez que vous êtes encore dans le dossier contenant le code source de mbpfan et entrez ces deux commandes :


sudo cp mbpfan.service /etc/systemd/system/
sudo systemctl enable mbpfan.service

La première va transformer mbpfan en service, la seconde va l’activer.

Redémarrez votre système, ouvrez un terminal et entrez cette commande pour vérifier si mbpfan est fonctionnel :


ps aux | grep mbpfan

Si vous voyez une ligne avec /usr/sbin/mbpfan -fv c’est que tout est bon, mbpfan est fonctionnel. Vous devrez aussi remarquer que votre ventilateur ne s’affole plus comme avant.

Voilà, j’espère que j’ai pu vous aider avec ce court guide. Je n’ai fait aucun screenshot en particulier parce que je pense que c’est tout clair.
Si vous n’arrivez pas à faire fonctionner mbpfan sur votre machine, vous pouvez m’en faire part dans les commentaires.

En espérant vous avoir aidé!

Filed under: Linux , Open Source , Optimisations SystèmesTagged with: , , , , ,